w8X11m_t20_EOZzzX
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

L’Agence de presse saoudienne (APS) a indiqué que le ministère de l’Intérieur reprendra progressivement le pèlerinage.

1- Tout d’abord, les résidents du royaume saoudien seront autorisés à entrer dans la Grande Mosquée jusqu’à un maximum de 30 % de la capacité, ce qui est estimé à environ 6 000 pèlerins.

2- Dans la deuxième phase, qui débutera le 18 octobre, l’entrée sera portée à 75 % de la capacité, soit quelque 15 000 pèlerins.
3- Et dans la troisième phase, à partir du 1er novembre, elle sera étendue à 100 %.
Ce n’est que dans la troisième phase que la visite sera étendue aux fidèles venant de l’extérieur de l’Arabie Saoudite. 

Ces visites seront prédéterminées par le ministère de la santé, qui décidera quels pays peuvent entrer en Arabie saoudite en fonction de la réglementation du coronavirus.
« À ce stade, l’arrivée des pèlerins et des visiteurs de l’extérieur du Royaume sera progressive en fonction de l’existence ou non de risques sanitaires liés à la pandémie », indiquent des sources du ministère.

4- Enfin, la quatrième étape consiste à ouvrir la pleine capacité de la Grande Mosquée de La Mecque et de la Mosquée du Prophète à Médine, une fois que les autorités auront décidé qu’il n’y a pas de risque sanitaire. Ces délais seront soumis à un examen continu en fonction de l’évolution de la pandémie.  

Pour commencer, il a déjà été annoncé que « des mesures de distance et d’hygiène » devront être maintenues dans les lieux saints, un très grand défi puisque l’afflux est toujours massif. 

En raison des nouveaux changements dans les procédures provoqués par le coronavirus, les pèlerins qui veulent faire la Oumra devront en faire la demande au préalable par le biais d’une application Internet. 

Les autorités saoudiennes ont suspendu la Oumra le 27 février, alors que la pandémie commençait à toucher les pays musulmans. Cependant, le Hajj (grand pèlerinage) a eu lieu en juillet dernier avec un nombre limité de personnes.  

Un millier de fidèles saoudiens, qui ont reçu l’autorisation préalable de faire le voyage, ont visité les lieux saints en tenant compte de toutes les mesures de sécurité.  

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’Arabie saoudite est le pays le plus sévèrement touché par la pandémie de coronavirus avec plus de 330 000 cas et 4 500 décès, bien que le nombre de cas positifs soit  en baisse depuis la fin juillet.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Horaire

Inscription à la Newsletter